Production écrite 6ème année primaire

Beaucoup de gens parlent des métiers de luxe mais toi, tu admires ceux qui sont au service des autres. Rédige

.un récit pour rendre hommage à un métier qui ne remporte pas d’argent

Mon père est médecin, il gagne beaucoup d’argent. Quant à moi, je n’avais jamais pensé poursuivre le chemin sillonné par mon père. En effet, je préfère le métier de couturière, celle de ma tante. Elle est toujours au service des autres. Elle habille tous les habitants de son village. Pour elle le travail n’est point la fortune, mais un moyen de l acquérir. Et ça m’a vraiment inspiré. Toutes les journées, elle se met au travail: ses ciseaux chantent en  mordant L’étoffe. Ils coupent, ils taillent its rognent. Mais, les petits bouts de l’ainage trouvent leur place les uns  à côté des autres, Docilement, sous la main de couturière, ils deviennent une pièce d’épaule une manche un  poignet. Avec quelles attention admirative Je suivais tous ses gestes. Ses mains touchaient tous avec un mélange de respectait de audace. Entre la couturière et l’étoffe, il semble qu’un pacte eut été conclu lui donnait toute domination sur la matière. Malgré que son travail est pénible elle accueille ses clients chaleureusement  Elle a toujours pensé à parfaire son métier et à satisfaire ses clients, car elle pense que la chance pare, quelque  pare toujours…Mais le travail paie toujours

La couturière ne décolle pas son nez à sa machine à coudre. Ma tante est le meilleur exemple de sacrifice, dévouement et contentement la supreme récompense du travail n’est pas ce qu’il vous permet de gagner qu’il vous permet de devenir

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.

زر الذهاب إلى الأعلى